Au CTM de Wavre un fun shoot et une exposition d’armes pour commémorer de manière ludique les soixante ans de la bataille des Ardennes.


Le week-end des 11 & 12, décembre a été organisé au CTM de Wavre, un fun shoot et une exposition d’armes. L'idée était de commémorer de manière ludique les soixante ans de la bataille des Ardennes. Un beau succès pour cette manifestation associant exposition d'armes, militaria & concours de tir et ce malgré la publication tardive de l’invitation. Et, il faut malheureusement le déplorer à une contre-publicité active visant à influencer négativement la décision de certains de participer à un tir qui n'a jamais été présenté comme un concours fusil ordonnance.

Je le dis et je le répète pour assurer l’avenir du tir et l’avenir des amateurs d’armes, il faut promouvoir le tir de loisir.

Cela ne doit pas se résumer à une simple déclaration d’intention ou se borner à savoir qui le premier aurait utilisé se vocable, mais cela doit être transposé en acte concret visant à réunir les différentes catégories d’amateurs d’armes. 

Il est impératif que des disciplines ludiques de tir soient autorisées et valorisées !


Cela doit se faire en parallèle avec toutes les disciplines de tir déjà pratiquées en Belgique. Il n’est pas question ici de promouvoir l’une de ces activités au détriment des autres, mais bien d’augmenter à la fois la visibilité de notre passion et les possibilités pour les amateurs d’armes de se retrouver dans une pratique conforme à leurs aspirations.
 

Faire découvrir le tir et la compétition par le petit bout de la lorgnette en privilégiant L'esprit associatif sur celui de compétition !


L’endroit ou s’imagine les funs shoot doit être aussi proche que possible des amateurs d’armes, c'est pourquoi les clubs et les organisateurs privés sont tout indiqués pour imaginer et concevoir des formes de tir ludique capable de faire découvrir le tir et la compétition par le petit bout de la lorgnette en privilégiant l'esprit associatif sur celui de compétition. Ils sont les mieux placés, car à l’écoute de la base pour déterminer qu’elles seront les formes de tir susceptible de rencontrer les souhaits des membres de leurs clubs. 
 

C’est une vision étriquée et obsolète de la réalité qui a conduit certains à voir dans l’organisation de ce type d’activité une « apologie » de l’extrême droite et « une menace » pour l’avenir du tir !

Réunir plus de 100 tireurs actifs des compétiteurs et des non-compétiteurs les faire concourir ensemble en privilégiant le critère plaisir, associer à cela l’exposition de collections privées d’armes et de militaria, c’est selon nous la meilleure méthode pour pérenniser nos activités et attirer de nouveau talent. Cela ne doit se faire ni au détriment des règles de sécurité, ni au détriment du respect des lois qui régissent nos activités. J’en profite ici pour souligner l’importance de l’information et la nécessaire communication préalable qui doit s’établir entre les organisateurs de ce type d’activité et la police ou la magistrature. Ce n’est jamais inutile non seulement pour avoir la certitude que la lecture de la loi soit identique par tous, mais aussi pour éviter que des tiers « ne s’offusquent » de ce type d’événement et n'obtiennent par la menace et les insinuations l'annulation de l'activité. Travailler dans la légalité et s'informer sont des vecteurs de réussite. Il y a ici une réelle opportunité pour une fédération de créer un service chargé d’épauler administrativement les responsables des clubs qui désirent organiser des activités de promotion liées au tir et à la détention d'armes. Cela devant se faire dans une optique positive et progressiste CAD sans volonté de prétendre imposer une vision réductrice de ce que doit être le tir. Ce ne serait assurément pas de l’argent perdu dans la mesure où cela permettrait de redonner à notre loisir la visibilité et la tonicité dont il a besoin pour exister demain.
 

Ce type de commémoration rappelle aux participants et aux visiteurs qu’il y a 60 ans des hommes se sont battus et sont morts pour que nous vivions libres et en démocratie !

À une époque ou d’aucun se complaisent dans la culture de l’oubli et la dénégation de nos anciens, ce type de commémoration rappelle aux participants et aux visiteurs qu’il y a 60 ans des hommes se sont battus et sont morts pour que nous vivions libres et en démocratie. Je suis conscient qu'aujourd'hui en Belgique, il est de bon ton de cultiver un anti-américanisme primaire ou encore de galvauder l'image des résistants, voir même au nom de ces derniers de tenter de museler se type d'activité, mais les nombreuses réactions positives reçues se week-end m'incite à penser que ce souvenir et ces valeurs sont encore largement partagés.
 

J'espère que d'autres actions de ce type suivront !


J'espère que d'autres clubs se lanceront dans la création d'événements ludique pour promouvoir notre hobby. J'espère enfin que l'énergie de tous s'orientera dans le sens de la promotion de nos intérêts et du support nécessaire à l'organisation de ces événements plutôt que dans le dénigrement systématique des initiatives de ce type. Voici presque dix ans le fusil d'ordonnance est né dans la tête de quelques fous dont j'étais, à cette époque tirer avec un fusil "militaire" était déjà mal perçu, aujourd'hui les Français adoptent le TAR (équivalent du fusil d'ordonnance, mais avec les armes de poing en plus). Rien de positif ne saurait naître d'une attitude attentiste et résignée, il nous faut dès aujourd'hui chercher, et trouver les voies qui nous permettront demain d'encore faire usage de nos armes, même si cela doit passer par des tâtonnements et des erreurs. L'immobilisme prôné par certains n'est ni plus ni moins qu'une attitude suicidaire.

Eric Blondieau, administrateur. pour la DAAA-AVWL

2 commentaires

Voilà une belle initiative qui a été prise en hommage aux millions d'allié's qui se sont battus pour sauvegarder nos libertés démocratiques. D'après votre article, il y aurait eu des tentatives de dénigrement et des critiques sur l'organisation d'une telle initiative. Bien qu'actuellement, dans nos pays civilisés, les armes légales sont principalement utilisées à des fins sportives (excepté celles des forces de l'ordre), de collection, de chasse, etc... je suis d'avis que de temps en temps l'attention peut être tirée sur le fait que les armes ont toujours été INDISPENSABLES à la sauvegarde de nos libertés démocratiques. N'oublions jamais que de nos jours des dictatures dominent encore toujours des populations dans plusieurs pays du monde. Et surtout n'oublions pas non plus que ces dictatures sont représentées dans l'ONU, où ils contribuent à l'élaboration de directives, visant le désarmement des civils dans le monde!!! l'Humanité doit constamment être consciente que la paix n'est qu'un fragile équilibre entre différents pouvoirs et que la paix n'est pas un acquit pour toujours! Y penser de temps en temps, de façon ludique à la manière des détenteurs d'armes et dans un esprit positif ne me semble pas devoir être sujet à des critiques ou des dénigrements. Quels sont donc ces gens qui se sentent si supérieurs?
Jean / dimanche 19 décembre 2004 @ 09:39 #1
J'y étais, ce n'est pas trop loin de chez moi.
Merci à l'équipe, merci pour les explications et la disponibilité lors de la visite de l'exposition.

Un de mes amis a décidé de franchir le cap. L'année prochaine un tireur en plus.

Oswald
Invité / samedi 25 décembre 2004 @ 09:41 #2

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.