Défense Active des Amateurs d'Armes ASBL

 Ave Nobel 5 Bte2 - B-1300 Wavre (Belgique)

Devenez gratuitement membre de DAAA !

 


 

Réaction à un article d'un journal canadien

Rédigé par Daniel - 31 janvier 2019

SUITE A UN ARTICLE, PARU DANS UN JOURNAL CANADIEN, UNE REACTION A ETE ENVOYEE PAR UN BELGE.... UNE REACTION QUI REPREND BIEN TOUS LES ELEMENTS DE CETTE SOI-DISANTE "PROBLEMATIQUE" ET QUI EST BIEN VALABLE POUR TOUS LES PAYS

 

"Madame,

 
Ma famille se souvient d’avoir eu l’honneur d’ héberger en 1944 deux jeunes soldats canadiens venus de très loin pour libérer un petit royaume occupé et mettre fin à quatre années d’enfer.
C’est donc avec beaucoup de respect pour le Canada que je vous adresse la présente.
 
A titre professionnel et à titre privé, les législations sur les armes occupent mes préoccupations.
 
En Europe et plus particulièrement en Belgique, depuis la loi du 8 juin 2006 prise à l’unanimité ensuite du meurtre odieux et raciste commis à Anvers en Mai 2006 , plus aucune arme à feu fonctionnelle sauf celles d’avant 1890, ne sont en détention libre (il y a quelques exceptions sans pertinence ici).
 
Toutes sont soumises à l’inscription au RCA (Registre Central des Armes) . Cette législation a été durcie à plusieurs reprises et le sera plus encore de par l’intégration de la Directive Européenne de 2017. Ainsi, et depuis cette loi , plus de 80 textes sont venus resserrer les conditions d’accès, les contrôles, les interdictions au point que l’imprévisibilité est devenue totale, la lecture impossible , la compréhension exclue. L’effet sur la sécurité publique est cependant non mesurable.
 
Sans doute, à ce moment de lecture, vous vous questionnez en souriant sur ma qualité de membre des « « angry white males » ! Il est vrai que je suis un homme blanc mais pas totalement « fâché».
Malheureusement, si je puis changer de sexe, encore me serait-il difficile de changer de peau… Convenons, si vous le voulez bien, que ce n’est pas le débat même si cela semble déjà me condamner. En outre j’habite une très petite ville d’un très petit pays….j’ajoute ainsi des circonstances aggravantes à mon absence de crédit.
 
Je pourrais vous dire qu’il y a plus de morts en voiture, en moto, en ski ou par noyade que par les armes détenues légalement et je pourrais attirer votre attention sur le fait , vérifiable, qu’aucun attentat n’a été commis en Europe avec des armes légalement détenues depuis 10 ans. Je pourrais encore vous dire que je n’ai jamais vu d’émeute dans un stand de tir contrairement aux stades de foot, que la délinquance a augmenté au Royaume Unis depuis leur prohibition, que la Suisse est un pays où le Citoyens garde son fusil d’assaut après son service militaire, que l’accès aux armes par le Citoyen libre est responsable est un acquis de 1789, que confondre en un même concept le fusil de chasse et la mitrailleuse a autant de sens que d’utiliser le mot « véhicule » pour un tracteur et une navette spatiale…Tout cela ne serait que propos stériles car il suffit d’un mort pour que tout paraisse vain et il suffit d’une photo diffusée pour que la logique s’efface devant l’émotion. En outre , en ce domaine, le dogme règne, la raison n’a que peu de place et chacun y va de sa vérité révélée.
 
En aucun cas ma volonté n’est d’ailleurs de m’immiscer dans le débat Canadien. Par contre, lecteur de votre journal, je suis surpris et un peu triste.
 
Je ne suis pas légitime à évoquer la chasse, n’étant pas chasseur. Par contre je suis tireur. Le tir est une discipline sportive reconnue à l’Olympisme qui obéit à des règles . C’est une école du souffle, du geste , de la volonté. C’est aussi une leçon d’humilité chaque fois répétée car le tir rappel que jamais l’acte humain n’est parfaitement parfait. On tire pour soi mais aussi contre soi car même s’il existe des compétitions, tirer est avant tout une école de discipline face à soi où l’erreur se matérialise et la limite personnel s’impose . Venez dans un stand de tir, vous y verrez comme en Belgique, des hommes (pas tous blancs !) et des femmes (et la mienne serait très « angry » d’être assimilée aux « males »), des jeunes et des moins jeunes, des gens de gauche et de droite, des croyants et d’autres…Nous ne sommes pas une fraternité occulte de psychopathes nostalgiques d’un régime détestable , nous ne sommes pas des adeptes de la loi de Lynch , nous ne sommes pas des furieux qui attendons avec impatience le grand soir de la guérilla urbaine , nous ne portons pas de croix gammée, nous aimons nos enfants , nous ne prônons ni les attentats ni les meurtres et lorsque nous buvons c’est généralement une bière et non une pinte de sang .
Nous sommes des Citoyens, libres et responsables, respectueux du Droit et de nos obligations, conscients que les armes ne sont pas des objets neutres et parfaitement d’accord sur un certain contrôle au bénéfice de tous…comme il y a des règles pour le permis de conduire , la fourniture d’alcool ou la délivrance d’ un passeport….qui le conteste sérieusement ?
 
La seule chose dans le fond qui me gêne est qu’au nom d’une « sécurité publique » , d’une émotion bien légitime et respectable, des textes soient pris sans en mesurer ni la nécessité , ni la portée ni l’efficacité. La peur est toujours mauvais législateur, le fait divers, si horrible soit-il, n’est jamais une bonne jurisprudence. Ainsi, tout doucement et avec les meilleures intentions du monde l’Ordre Publique , mieux le « sécuritaire » devient le principe, la Liberté l’exception. Aujourd’hui ce sont les armes (lesquelles d’ailleurs ?), demain la même émotion visera autre chose…des vêtements, des livres, les motos, les chiens, l’alcool comme votre puissant voisin le fit il y a près d’un siècle….La bien-pensance unique et toujours inique , les détenteurs de Vérité finissent toujours par dresser des bûchers.
En cela , je vous dis mon inquiétude d’autant plus grande que celle-ci semble objet de moquerie.
Or la Presse Libre est le premier et dernier rempart contre l’hystérie collective et les dérives sectaires… je vous redis dès lors ma tristesse.
 
Veuillez agréer, Madame, l’expression de mes sentiments distingués."
 
 

Nos meilleurs voeux pour 2019

Rédigé par Daniel - 02 janvier 2019

 

Bonne année 2019 !
 
LA DAAA VOUS PRÉSENTE SES MEILLEURS VOEUX POUR UNE NOUVELLE ANNÉE HEUREUSE ET PROSPÈRE ET METTRA TOUT EN OEUVRE POUR CONTINUER À DÉFENDRE NOTRE PASSION ET NOS INTÉRETS

 

 

page 1 sur 185 suivante »