10.000 emplois menacés dans le secteur de l'armurerie

Rédigé par Eric 4 commentaires
Classé dans : Articles Mots clés : aucun

 

Article publié sur le site de la DH et transféré par un de nos membres pour information.

chemin d'accés à l'article original

L'Union nationale de l'armurerie, de la chasse & du tir (UNACT) a confié à l'Agence Belga que, selon des estimations, la nouvelle loi sur les armes provoquera la disparition d'au moins 10.000 emplois, ce qui représente la moitié des emplois dans le secteur des armes. Les ventes auraient diminué de 80 pc par rapport à l'année dernière. 
Ce chiffre avait été obtenu en 2002 suite à une demande de la commission EcoFin lorsqu'un projet de loi, similaire à la loi actuelle, passait au Sénat. 
Selon la présidente de l'UNACT, Chantal Grimard, cette loi n'est pas applicable. "L'UNACT n'est pas contre un bon contrôle mais à ce jour, seulement 6 pc des armes ont été reimmatriculées. On est encore loi du compte alors que la date butoir se rapproche", explique Chantal Grimard, présidente de l'UNACT. Elle déplore aussi le fait que six mois après la promulgation de la loi, le 9 juin dernier, aucun arrêté d'exécution n'a encore été voté. "Comment appliquer la loi sans arrêté d'exécution? " Les ventes auraient chuté de 80 pc par rapport aux ventes effectuées l'année passée, les collectionneurs et les tireurs ne pouvant acheter de nouvelles armes. "C'est parce qu'aucune autorisation n'est délivrée. 
L'administration n'a ni le matériel, ni le personnel nécessaire pour effectuer son travail. C'est la pagaille totale dans les services et particulièrement à Liège, au Service provincial des armes." 
Pour rappel, la collecte spéciale d'armes à feu est organisée du 20 au 25 novembre au niveau national dans le cadre de la nouvelle loi sur les armes qui sera en application le 9 décembre 2006. Cette collecte vise avant tout, les propriétaires d'armes prohibées. Plusieurs possibilités s'offrent aux amateurs d'armes à feu. Ceux-ci peuvent soit la remettre à la police locale, soit la faire transformer en arme non prohibée, soit la céder à une personne dûment autorisée à la détenir. Le secteur de l'armurerie représente un chiffre d'affaire annuel de 600 millions d'euros.
 

 
 

4 commentaires

#1  - Daniel a dit :

Le malaise dans tout notre secteur n'est pas uniquement provoqué par une mise en place chaotique ou par manque de délivrance d'autorisations.

Les vrais problèmes et les véritables pertes d'emplois seront causés par:

1 LA REVISION TOUS LES 5 ANS des autorisations ce qui fait que les détenteurs d'armes n'ont plus aucune sécurité juridique quand à la possession de leurs bienS ce qui freinera les achats
2 L'IMPOSSIBILITE DE GARDER SES ARMES, même sans munitions, après avoir cessé l'activité pour lesquelles elles avaient été achetées, ce qui est également un frein sur les achats pour le sport ou la chasse etc...Mais c'est également un frein sur des achats par des personnes qui sont intéressées par d'autres aspects sur les armes que le tir, chasse etc..
3 la possibilité du ministère de la justice de MODIFIER A TOUT MOMENT, par simple AR, la catégorie des armes, ce qui fait qu'à n'importe quel moment une arme de chasse, par exemple, pourrait être classée dans les armes prohibées. Soit donc une autre insécurité juridique qui tue la profession.
4 Tous les points précédents poussent d'ailleurs les gens à se tourner plus facilement vers le MARCHE ILLEGAL où la sécurité juridique semble être plus garantie que dans le marché légal.

C'est pourquoi ces points doivent être modifiés dans la loi actuelle par une loi de réparation fin de réinstaurer un équilibre raisonable dans cette loi insensée.

Daniel Beets

Répondre
#2  - Invité a dit :

pourquoi ne pas associer les emplois de vw et du secteur armes pour faire campagne par les journaux
pour mettre le public en pression pour les prochains votes

Répondre
#3  - Invité a dit :

hélas pour les travailleurs de VW , mais les pertes d'empois dans je secteur des armes est supérieur, le socialisme est en principe le défenseur de l'emploi, merci Laurette !!!

Répondre
#4  - Invité a dit :

bonjour,
ne rendez pas vos armes,
il y a des collectionneurs qui profitent de cette
mane!!c'est pas perdu pour tout le monde!!
(un qui tue et toute la belgique qui paie!!!)
pire que l'armée!!!

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est le deuxième caractère du mot 8vcmy3j ?

Fil RSS des commentaires de cet article