Désinformation & manipulation !

Rédigé par Eric Aucun commentaire
Classé dans : Articles Mots clés : aucun


Les prétextes sont faits pour servir !


En écoutant le journal, deux causes mon interpellé. Une relativement ordinaire, j'y ai appris que la loi contre nos droits et nos biens, la loi Onkelinx était la résultante du meurtre de Joe van Holsbeek, c'est ce que le premier ministre et sa souriante ministre de l'injustice ont déclaré après avoir rencontrés médiatiquement "les amis de Joe " ... C'est bizarre, je croyais qu'en fait cette loi nous avait punis collectivement du drame raciste d'Anvers, enfin les prétextes sont faits pour servir. La vérité, la sordide vérité c'est que cette loi et les malfaisants qui en faisaient la promotion étaient à l'affut d'un événement pour la placer depuis presque 20 ans. Il y a visiblement des formations politiques qui sont ennuyées de voir les gens bénéficier de droits et de liberté et aspirent à transformer notre monde en une espèce de goulag, avec le prétexte du souci du bien pour la majorité évidemment. A priori, ma culture verrait bien des partis liberticides types VB ou FN dans ces rôles qui semblent avoir été créés pour eux, le natif qui sommeille en moi lorsqu'il se réveille est toujours vaguement choqué de voir que la majeure partie des atteintes à nos droits sont le fait de partis qui se proclament humanistes ou socialistes. J'ai toujours cru que des principes comme la tolérance ou le respect des individus étaient des valeurs qui ne souffraient que peu de limite, j'ai dû me tromper dans l'édification de mon échelle de valeurs.

Ensuite, André flahaux découvre Google hearth!

Au début, j'en ai rigolé. Ce petit logiciel bien connu depuis de nombreuses années permet de visualiser des images satellites de la planète avec une définition au sol qui peut aller j'usqu'a identifier des détails de l'ordre d'une forme humaine. 


Le pentagone.

Et voilà notre autre socialiste de service parti dans un délire paranoïaque sur la nécessité de brider les images pour éviter le risque d'attentat terroriste. J'ai extrait quelques images de cité potentiellement stratégique et je dois dire deux choses. D'abord, ces images n'apprennent rien de plus que ce qu'une bonne observation au sol ne pourrait apprendre, ce sont des images figées et qui datent au mieux de plusieurs mois, même le système de coordonnées ne fait pas mieux que n'importe quel GPS bas de gamme. Ensuite, le pays qui offre la meilleure définition au sol sont logiquement les USA et eux ne brident pas les images, pourtant en terme de paranoïa sécuritaire ils sont parfois limite irritant depuis un certain onze septembre.

base navale de Norflok

Soyons sérieux, je ne suis pas idiot, c'est évident que tout ne peut être montré et que certains endroits sont ignorés ou que les photographies sont analysées avant d'être visibles via le logiciel. Mais fallait-il vraiment entendre un ministre s'inquiéter de ce sujet et pixelliser des zones "sensibles " n'est-ce pas la meilleure manière d'attirer le regard d'éventuels apprentis terroristes sur ce qui nous est sensible.

florenne

Internet est un espace de liberté, pas de non droit, mais de liberté et ici aussi on constate que des groupes politiques avec le prétexte de la sécurité publique ou de la protection de l'enfance sont très prédisposés à y transposer la culture de l'interdit qu'ils ont réussi à mettre en place au niveau des médias traditionnels.

Une petite derniere de la maison blanche, ou on distingue le bureau ovale et la piscine à George (Bush par Etienne). Tous ceux qui ont déjà été à washington le confirmeront, les détails sont tout aussi visible sur place.

Jouer des peurs est toujours un moteur puissant !

C'est en manipulant les craintes des gens que des lois de plus en plus contraignantes sont votées et appliquées. Les lois anti-armes ne jouent que de cela, la peur de l'insécurité et un fait divers sanglant sont les deux facteurs clef pour déposséder les citoyens d'une liberté et d'un droit. Faire peur, sur l'environnement, sur l'alimentation, sur l'énergie, sur le terrorisme, sur la pédophilie, sur internet. Le journal télévisé ce n'est que cela un concentré de peur, 30 minutes de frayeur en intraveineuse chaque jour avec dix minutes de décompression à la fin avec le dieu football et dés le lendemain la course aux fausses bonnes idées, car c'est vrai, "on l'a dit à la télé !". Nous les amateurs d'armes avons un problème d'image, mais ce problème n'est pas de notre fait et nous n'avons pas de possibilité de changer cette image. Pour un Daniel Beets qui explique à la télé que la coutellerie ce n'est pas les agressions, dés le jour suivant, un prof d'une école pour caractériel dont on ne cite pas le nom, montre ces prises de guerre, une dizaine de lames bon marché ou fabriquée maison et hop, magique, on oublie que le problème c'est la crapule derrière le manche pour se focaliser sur l'objet. Une bonne loi anti couteaux devrait arranger bien des choses.

Réfléchir et faire réfléchir !


C'est comme ça que nous pouvons avancer. Le travail n'est pas simple, les gens préfèrent tellement la mixture informative de la télévision et surtout ne pas s'interroger sur les valeurs morales de la société et la manière correcte de faire progresser ces valeurs, via l'éducation et la sanction des individus qui enfreignent les lois de base.

 


Eric Blondieau, administrateur. pour la DAAA-AVWL

 

Écrire un commentaire

Quelle est le premier caractère du mot 8xp610 ?

Fil RSS des commentaires de cet article